Rechercher

L'écriture comme facilitatrice de vie


Hier soir, comme tous les derniers mardis du mois, je me suis rendue à mon atelier d'écriture. J'y suis accompagnée par une équipe au top qui me fait comprendre les rouages de la technique. A ceux-ci, je peux alors intégrer toute l'intensité des histoires que j'aime à raconter.


Je ne me suis jamais intéressée à la technique auparavant. Comme à la fiction d'ailleurs. Je ne pensais pas en être capable.


Cependant, l'écriture fait intimement partie de ma vie. Elle m'a accompagnée durant une adolescence compliquée et m'a permis de sortir plus d'une fois la tête de l'eau. J'ai pu libérer mes ressentis, les déposer sur le papier, pour ensuite les transformer...

L'écriture a été mon art, ma thérapie durant une longue partie de ma vie. Puis j'ai arrêté d'écrire sur moi à mesure que je m'éloignais de moi, de mon essence véritable. Je me suis mise à écrire des projets, des mémoires de fin d'étude... J'ai ainsi progressivement déconnecté de ce lien si puissant à l'écriture libératrice.


En 2009 pourtant, elle m'a crié de la rejoindre. En revenant en France après un long séjour en Afrique de l'ouest, alors que j'étais en quête profonde de sens, j'ai découvert le livre de Julia Cameron "Libérez votre créativité". J'ai donc commencé le processus auquel elle m'invitait. Le premier exercice était appelé "les pages du matin". Je devais écrire trois pages au réveil, dans cet état particulier où je m'extraie du sommeil avant d'entrer dans ma journée. J'ai ainsi suivi cette routine pendant 6 semaines avant de lire ce que j'avais écrit (comme il l'était indiqué dans les consignes). Et quel ne fut pas mon émerveillement de me rendre compte que tout était écrit et que cette vie, c'est moi qui l'écrivais chaque matin !


Ecrire transformait mon état d'esprit, la vision de mon histoire et petit à petit, j'entrais dans une reconquête de la femme que j'étais. Le processus devait durer 3 mois. J'ai continué cela pendant 9 mois. Le temps d'une gestation. Et cela a véritablement transformé ma vie. Cela m'a redonné une direction.


C'est pour cela qu'il me tient à coeur de partager cet outil magnifique qu'est l'écriture. Et cela, avec cette orientation particulière d'honorer nos histoires de femmes. Pouvoir mettre en lumière nos réussites, nos désirs, mais également nos peurs et nos échecs pour en ressortir la plus belle part de nous-mêmes. Notre histoire est à célébrer car elle fait de nous la femme que nous sommes aujourd'hui. Et quoi de plus beau que de le faire dans un cercle où je me sens pleinement reconnue, accueillie.

27 vues

© 2018 by Christelle Le Chat.